fbpx

Pourquoi les dents de votre cheval ne sont pas les mêmes que les vôtres ou celles de votre animal de compagnie ?

Vous avez peut-être entendu dire que les dents de votre cheval «poussent» !?

Eh bien, «grandir» n’est pas le terme le plus correct pour expliquer ce qui se passe dans la bouche de votre cheval.
Les dents de cheval sont très sensibles à l’usure en raison de leur alimentation riche en fibres: elles raccourcissent de 2 à 3 mm par an.
Pour compenser cette usure, la dent est lentement tirée vers la cavité buccale par ses ligaments (qui la fixent dans l’alvéole dentaire). Cela s’appelle « éruption » et elle se produit à la même vitesse que l’usure. De cette manière, la même quantité de dent reste visible dans la cavité buccale (couronne visible ou couronne clinique).

À l’âge de 25 – 30 ans, les dents de votre cheval sont presqu’usées.

Ce processus n’est possible que parce qu’une grande partie de la couronne de la dent du cheval est cachée dans l‘alvéole dentaire (couronne de rechange ou couronne de réserve) et que les molaires d’un jeune cheval mesurent ± 10 cm de long.
Cela implique également directement qu’à l’âge de 25 à 30 ans, les molaires sont presque usées et la racine est atteinte. Manger du fourrage normal devient alors très difficile voire impossible !

dent-de-cheval-couronne

Légende Photo 1 : Les chevaux ont des dents hypsodontes: une couronne longue (visible + réserve) et une racine courte.

Légende Photo 2 : Finite element analysis in 3-D models of equine cheek teeth V. Cordes a,⇑, M. Gardemin b, M. Lüpke b, H. Seifert b, L. Borchers c, C. Staszyk a,d

Les chevaux (herbivores) ont des dents hypsodontes (couronne longue et racine courte). 

Nous et nos animaux de compagnie (omnivores et carnivores) avons des dents de brachydonte (couronne courte et racine longue).

dent hyposodonthes du cheval

De bonnes dents sont importantes car les chevaux n’ont qu’une seule chance de mâcher leur nourriture (contrairement aux autres herbivores comme les vaches, les moutons et les chèvres qui sont ruminants).

Structure de la dent du cheval

Pour pouvoir broyer le fourrage en petits morceaux, les chevaux ont besoin d’une surface à mâcher avec autant de crêtes d’émail dur que possible. Ce n’est que lorsque le fourrage grossier a été finement broyé qu’il peut être avalé et les nutriments peuvent en être extraits.

Une dent de cheval se compose de 3 composants:

– Cément :

C’est la couche la plus externe de la dent qui protège l’émail. Le ligament qui maintient la dent dans l‘alvéole dentaire est attaché au ciment. Les molaires supérieures ont également 2 coupelles centrales en ciment / émail: c’est l’endroit où les caries (caries) peuvent facilement se développer.

– Émail :

C’est une matière vitreuse très dure. L’émail présente un motif irrégulier afin d’obtenir la plus grande surface possible sur la surface de mastication. Cela garantit que le matériel végétal peut être finement broyé.

– Dentine : 

La dentine est située au centre de la dent et entoure la pulpe dentaire (nerf dentaire). La dentine secondaire devient brune sous l’influence des pigments d’herbe.

composantes d'une dent de cheval

Légende Photo 3 : Structure de la dent

coupe dent de cheval

Agencement des dents du cheval

Outre 12 incisives, 0 à 4 dents d’étalon et 0 à 4 dents de loup, les chevaux ont 24 molaires. Les molaires sont la partie la plus importante des dents du cheval car elles broient la nourriture.
Dans chaque moitié de mâchoire, il y a 6 molaires bien ajustées qui fonctionnent comme une grande meule. Afin de pouvoir mâcher correctement, il est important qu’il n’y ait pas d’irrégularités (comme des crochets, des molaires surélevées, …).

Il est également important que les molaires s’emboîtent bien afin qu’aucun aliment ne puisse être pressé entre les dents lors de la mastication. Les aliments qui finissent dans les crevasses entre les molaires ne peuvent pas en sortir par eux-mêmes et commencent à pourrir, entraînant une gingivite et une parodontite.

Chez les chevaux, la mâchoire supérieure est plus large que la mâchoire inférieure. Cela signifie que les chevaux doivent faire des mouvements latéraux pour permettre aux molaires supérieures et inférieures de passer l’une sur l’autre. Ils choisissent toujours un côté. Lorsqu’il y a un problème (douloureux) d’un côté des dents, le cheval peut encore utiliser son autre côté et ainsi éviter le côté douloureux.

machoire-du-cheval

Légende Photo 4 :  Différentes dents et organisation dans l’espace

La surface de mastication des molaires n’est pas parfaitement horizontale mais est légèrement inclinée (voir photo).

Il en résulte un angle de grattage à l’extérieur des molaires supérieures et à l’intérieur des molaires inférieures. Ceci, en combinaison avec une mâchoire supérieure plus large et la structure fantaisiste de l’émail, garantit que des points d’émail tranchants sont créés à ces coins pointus pour chaque cheval.

Faites vérifiez la dentition de votre cheval avant l’apparition de problème graves 

Vous souhaitez en savoir plus sur les dents de votre cheval ?  Je serais heureux de donner une conférence dans votre écurie ou dans votre club. Jetez un œil à notre Page Facebook ou notre site internet pour voir certains cas. 

Contactez notre secrétariat en formant le 003260219596.

Fabrice Bodeüs
Dr.Med.Vet. (Ulg) Vice Président de la Section
Equine de l’UPV
Cert.Vet.Eq.Dentistry. (Ulg)
Union Professionnelle Vétérinaire
Frères Grislein, 11
B-1400 Nivelles
Tel : 067/212111
Fax : 067/212114
upv@upv.be
www.upv.be

Dentiste pour chevaux
at Praesent dictum dolor amet, efficitur. accumsan commodo diam dapibus id libero.
Share This